Sukhothai, Chiang Mai et Chiang Rai

SUKHOTHAI

 

Carnet de voyage – Samedi 17 février 2018

Nous sommes arrivés hier soir à Sukhothai, après 45mn de taxi pour rejoindre Kanchanaburi (avec Bastien dans le coffre, sinon c’est pas drôle), 2h de minivan pour atteindre Bangkok et enfin 7h de Bus pour seulement 400km ponctués de nombreux arrêts. Nous avons réservé la Guest House la plus proche de la gare de bus et nous sommes écroulés de fatigue sur un matelas dur comme la pierre, nous faisant presque regretter le futon de Kanchanaburi, quitté le matin même.

Une seule chose nous intéresse dans cette ville assez isolée du reste de la Thaïlande : les vestiges de Old Sukhothai, la première citée thaïlandaise construite par la dynastie des Sukhothai au 13e siècle. Nous avons fait le choix de privilégier ce site plutôt que celui d’Ayutthaya, sur les conseils de nos amis du Ganeshapark ; il semblerait que le cadre soit bien plus sympa, et qu’il y ait bien moins de touristes. Une belle alternative pour nous, donc, puisque sur la route de notre prochaine étape, Chiang Mai. 

Old Sukhothai est situé à 10km de la nouvelle ville et nous n’avons pas envie de nous éterniser après la visite des ruines. Nous optons donc une fois de plus pour la location d’un scooter directement à notre guest house. Nous voici de nouveau casqués comme jamais, avec un 125cc qui pour une fois semble récent et un bon état (et avec une jauge d’essence fonctionnelle !). Nous commençons par la visite de la vieille citée, le cœur de Old Sukhothai. L’entrée nous déleste de 100 Baths par personne et est accessible uniquement à pieds, à vélo ou en voiturette de golf.

Nous passerons une bonne heure à nous balader à travers les bassins de nénuphars, les temples, bouddhas et autres ruines.

 
 

 
  
 
 

Coup de cœur pour Aurore, qui apprécie ce genre de sites ; sympa mais sans plus pour Bastien, ce sont encore des Bouddhas… La suite de notre ballade nous amène à reprendre le scooter et nous dirige vers le sud, là où les ruines sont les plus anciennes.

 
 

Au-delà de ce secteur principal, les zones Nord et Ouest sont également payantes, toujours à hauteur de 100Baths par personne et par zone. Le cœur de la cité est déjà magnifique, nous estimons pouvoir tenir avec cette nouvelle dose de vieilles pierres jusqu’aux temples d’Angkor, également sur notre itinéraire.

Nous préférons donc partir en direction de la ville, à la recherche des festivités du nouvel an chinois, qui viennent de débuter et qui se dérouleront sur plusieurs jours. Le long de la rivière, une gigantesque braderie est installée. De quoi se restaurer, s’amuser de la loterie et des cris hystériques des animateurs et se fondre un peu au milieu des locaux. Après avoir croisés de nombreux et importants groupes de français avec guides dans la matinée, ce n’est pas pour nous déplaire… 

A 13h nous sommes de retour et fin prêts à reprendre un nouveau bus, pour rejoindre notre prochaine étape : Chiang Mai et ses environs.

infos voyageurs:

  • Taxi Ganeshapark – Kanchanaburi 350THB pour 5 personnes.
  • MiniVan Kanchanaburi – Bangkok terminal nord 120THB / personne
  • Bus Bangkok – Sukhothai 310THB/personne diner inclus
  • Historical Park 100THB/ personne et par section ( 3 sections payantes sur 4)
  • Location scooter 200THB
  • Ruengsrisiri GH 300THB, grande chambre avec ventilateur et sdb privée à 10m de la gare routière. Location de scooter et consignes backpacks ok
  • Bus Sukhothai – Chiang Mai 207THB/ personne 
  • Songtaew du Terminal de bus de Chiang Mai jusqu’en centre ville 40THB (50 avant négociation pour un groupe de 6)

 

CHIANG MAI

 

Carnet de voyage : Jeudi 22 février 2018

De retour de la Mae Hong Son loop, que nous vous racontons ici, il nous reste encore 3jours avant l’expiration de notre visa. Le temps de découvrir Chiang Mai puis Chiang Rai.

Nous n’avons pas réservé d’hôtel pour la nuit, nous continuons la technique de la boucle, repérer les hébergements sur les sites de réservation, y aller et demander s’ils ont une chambre et un prix sans les commissions des sites internet. Jackpot, cela marche très bien et nous trouvons une chambre dans un hôtel bien plus agréable que lors de notre premier passage à Chiang Mai, le Tapae Inn Hostel.

Nous passons la fin de journée à profiter du scooter pour faire un tour dans la ville aux 350 temples, échanger des baths en dollars pour nos visas laotiens et passer la soirée dans le plus grand night bazar qu’on ait pu voir. Il est très agréable d’y passer la soirée, et on y trouve absolument tout !

Faute de temps, nous ne pouvons rester plus longtemps. Chiang Mai propose bien d’autres activités, combat de boxe thaï, cours de cuisine, départ de treks. Cela donne envie d’y revenir.

infos voyageurs:

  • Century 7 Home 247THB chambre double peu recommandable. à éviter si possible
  • Tapae Inn Hostel 300THB chambre double avec ventilateur et sdb privée. staff gentil. endroit atypique et au calme.

 

 

CHIANG RAI

 

Carnet de voyage – Vendredi 23 février 2018

Journée transport mais cette fois-ci, ce n’est pas Bastien qui conduit, nous partons pour Chiang Rai, dernière étape thaïlandaise avant le Laos.

Nous arrivons à la gare routière pour 10h, tout fiers d’arriver tôt. Malheureusement le premier bus ayant de la place pars à 12h30, dommage pour nous, nous sommes condamnés à squatter le hall de la gare pendant 2h.

A 16h nous arrivons à destination et au moment de descendre du bus, des trombes d’eau s’abattent sur nous, obligeant le chauffeur à arrêter sa manœuvre, la grêle s’en mêle, ça dure 30mn et c’est impressionnant. Nous imaginons dorénavant facilement la période de moisson, et ça ne donne pas très envie…

Bien heureusement, le beau temps revient rapidement et nous voila en quête d’un logement. 1er guesthouse complète, 2e hostel bien trop chère, le 3e sera le bon, affiché à 700THB la nuit sur booking nous espérions trouver une chambre budget à notre prix. En réalité le prix de départ à 500 est passé à 350 après négociations et nous n’en croyions pas nos yeux quand nous entrons dans une chambre immense avec le meilleur matelas qu’on ait eu depuis 2mois. Et nous restons 2 nuits, le paradis ! Décidément, cette technique est définitivement la bonne. Enfin, pour ce pays…

A la nuit tombée nous réussissons à trouver la motivation pour sortir, passage devant la clock tower et son « son et lumière » puis diner au night market que nous avons adoré.

 

 

Carnet de voyage – Samedi 24 février 2018

Dernière journée au pays du pad thaï. Nous décidons de louer un scooter et de faire le tour des monuments de la ville. Ceux-ci sont en réalité éloignés de 10-15km de Chiang Rai, d’où la nécessité d’un 2 roues.

A 12km au sud, le White Temple, tout droit sorti d’un Disney. Ce temple blanc est connu dans le monde entier et fait la renommée de Chiang Rai auprès des touristes. Résultats : les flots de bus de touristes nous gâchent un peu le plaisir mais il vaut quand même vraiment le détour, et présente certains détails liés aux Comics et à l’univers Marvel tout à fait surprenants. Impossible de prendre des photos, les gardes montrent les crocs à l’approche du moindre objectif.

 
 
 

A 5km à l’ouest du white temple, le Singha parc, sponsorisé par la bière locale est un petit coin de verdure proche de la ville. C’est sur la route, c’est joli, et ce sera pour vous l’occasion de voir des plantations de thés si vous n’en avez pas aperçus précédemment.

Retour en centre-ville, au Nord Est se trouve le Blue Temple, notre coup de cœur de la journée. Un temple aux dessins doux, hindoux et d’un bleu intense avec un bouddah blanc en son centre. Le lieu est calme, les touristes rares, et l’ambiance bien plus sereine.

 

Nous arrivons 20mn avant la fermeture à la Black House. A 10km au nord de la ville. Il ne s’agit pas d’une maison mais d’un ensemble de 20 maisons construites dans un bois noirs par un artiste et architecte thaï célèbre dans le monde (apparemment). Plus étonnant encore que ses constructions, sa collection personnelle de peaux (d’animaux bien sûr), cornes, défenses, mobilier atypiques et peintures est exposée dans les différentes maisons. Etrange, c’est le mot qui nous viendra mais à voir.

 
 
 

 

 
 

Le Saturday night market est déjà en place lors de notre retour, il nous faudra plus d’une heure pour en arpenter toutes les ruelles et choisir nos repas.

Demain nous prenons le bus à 6h pour le village frontière de Chiang Khong, direction le Laos, troisième étape de notre tour du monde !

 

infos voyageurs:

  • Songtaew Chiang Mai centre ville – terminal de bus 50THB par personne
  • Bus Chiang Mai – Chiang Rai 129THB/personne
  • City Home 350THB. Grande chambre avec sdb privée. Télé, très bonne connexion wifi et staff très gentil.
  • Location scooter demi journée négociée à 150THB
  • entrée white temple 50THB/personne
  • entrée black house 80THB/personne
  • bus Chiang Rai – frontière Chiang Khong 100THB/personne
  • navette pont de l’amitié 25THB/personne

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Une pensée sur “Sukhothai, Chiang Mai et Chiang Rai

  • 9 mars 2018 à 21 h 25 min
    Permalink

    Hello,

    Pour ma part je rejoins le sentiment de Bastien sur l’intérêt porté sur les temples. C’est Joli mais bon .. . Des brochettes de croco,  vous avez goûté ? 

    Bravo pour votre technique de négociation sur le tas pour le tarif d’hôtel .Le White temple est très beau avec le ciel bleu en arrière plan. Les plantations de thé sont hyper agréable à voir .

    Bonne route au Laos ! 

    James

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :