Sequoia & Kings Canyon National Parks

Depuis Death valley, nous arrivons après 500km de montagnes, par le sud de Séquoia Park. Nous découvrons ainsi, avant d’arriver à notre camping, Giant Forest et le point d’intérêt « Moro Rock », composé de 350 marches pour aboutir sur un panorama exceptionnel au sommet d’un rocher.

 
 

 

 

Nous passerons également par une prairie, Crescent Meadow, où Bastien apercevra un ourson jouant sur un tronc (non, nous ne nous attarderons pas plus que ça, maman ours étant probablement dans les parages), et où Aurore fera la rencontre des castors, ces étranges bestioles.

 
 
 
 

 

Puis, nous découvrons un séquoia géant couché et transformé en tunnel pour enfin nous rendre au pied de l’arbre le plus célèbre des États Unis, le « Général Sherman », qui n’est autre que l’arbre le plus volumineux du monde.

Les séquoias ne nous laissent pas de marbre, en effet ces arbres âgés de plus de 2000ans et mesurant de 100 à 200m nous font nous sentir minuscules à leurs côtés. Une fois de plus, la nature nous livre ici une belle leçon d’humilité…

Notre camping du soir se nomme « Lodgepole », et est situé en plein cœur du parc. Qui dit au cœur du parc, implique donc au milieu des ours ! Il est temps pour nous de découvrir ces fameuses boites métalliques qui deviendront nos meilleures alliées sur les prochains jours et dans lesquelles nous devons systématiquement ranger tous les produits odorants (nourriture mais également produits de nettoyage, d’hygiène, etc…).

Ici, on ne rigole pas avec ça, et à l’entrée du camping les rangers sont là pour vous rappeler que la veille au soir, des ours ont attaqué une voiture dans laquelle il restait de la nourriture, abimant vitre et portière. Oui, la veille, sur l’emplacement à côté du vôtre. Et c’est comme ça quasiment tous les soirs. AMBIANCE !

Comme nous sommes disciplinés et que nous tenons à conserver les portières de notre Chevrolet, nous nous appliquons à vider tout notre coffre avant de profiter de notre emplacement et de la possibilité d’y faire un feu. En effet, depuis le début de notre séjour ici, nous n’avions pas pu allumer de barbecue, les risques d’incendies étant bien trop élevés. Autrement dit, pour Aurore ce soir c’est la fête : CHAMALLOW GRILLE ! Si avec ça nous ne sommes pas prêts pour devenirs résidents américains…

 

Carnet de voyage – mardi 10 juillet 2018

Pour finir de découvrir Séquoia Park, nous prenons la route du Nord, en direction de Grant Grove. L’arbre le plus haut du parc nous y attend : dites bonjour au Général Grant ! Oui, nous sommes aux Etats Unis, alors forcément, les arbres ont des noms de généraux…

 

La balade de 800m nous permet de contempler d’autres géants moins célèbres mais pas moins impressionnants, et de comprendre leur mode de fonctionnement. Ces arbres ont besoin des feux de forêts pour se régénérer et grandir, la végétation alentours brulant laissant alors place à de nouvelles racines.

 
 
 

Nous profitons du lieu pour pique-niquer dans ce cadre exceptionnel, à l’ombre des séquoias. 

Le reste de notre journée est consacrée à Kings Canyons : 50 km de route panoramique (Highway 180) surplombant puis plongeant dans un Canyon non aride, à la différence de ceux que nous avons rencontré jusqu’ici.

 

 

Cette route, malgré quelques arrêts sympas, ne sera pas notre coup de cœur. Elle demande pas mal de temps et beaucoup de kilomètres pour un programme serré. Elément jouant en notre défaveur, l’attraction principale, Boyden Cavern, est malheureusement fermée lors de notre passage. A savoir, il est cependant possible pour les plus courageux de se rafraîchir dans les eaux du canyon, et une petite cascade permet de passer un petit moment sympa à l’ombre.

 
 
 
 
 

De retour assez tôt au camping nous en profitons pour faire une machine ; à savoir, elle n’est vraiment pas cher ici ! (2$ pour machine + séchage) et prendre nos douches (payantes, comme dans tous les parks) au visiter center.

Une deuxième soirée calme qui nous permet de récupérer de la fatigue des derniers jours.

Toujours pas d’ours à l’horizon. Et si nous allions en chercher du côté de Yosémite ? 

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :