Mériter le Machu Picchu!

Carnet de voyage – Samedi 20 au Lundi 22 octobre 2018

Si il y a bien un truc que nous n’avions pas pensé à anticiper c’est le collectivo de Ollantaytambo à Hydroelectrica. Au vu du nombre de véhicule qui passe dans ce beau village nous pensions que cela serait très simple. A 8h00, en quittant notre hôtel nous annonçons à notre hôte notre programme et celle-ci nous fait de grand yeux, regarde l’heure et nous dit que cela se réserve à l’avance. Oups !!

Elle prend rapidement les choses en main et nous amène sur la place principale pour discuter avec une autre dame qui semble gérer les vans pour Hydroelectrica. Celle-ci nous dit qu’il y en a un à 9h pour 35soles par personnes. Un peu surpris du prix, identique à celui depuis Cusco, nous réussissons à descendre à 30soles. On fait le tour du village en attendant 9h pour voir si il n’existe pas d’autres solutions mais revenons bredouilles. A 9h nous sommes 5 français à vouloir prendre le collectivo mais celui-ci n’arrive pas. Une gérante d’hôtel prend les choses en mains et nous annonce que soit nous pouvons partir maintenant en taxi privé pour 40soles, soit nous attendons 11h pour un mini van, en bon état et sécuritaire et nous ne paierons que 25soles pour le désagrément. Un peu énervé au départ nous n’avons pas beaucoup le choix et espérons arriver assez tôt pour ne pas marcher de nuit vers Aguas Calientes.

En attendant nous retournons nous reposer 1h à notre hôtel et à 11h30, notre van est enfin là, nous pouvons partir, avec quasiment 4 heures de retard sur un planning déjà « court ».

 

Rapidement après le village, la route se transforme en piste, disposant de quelques sections goudronnées en épingles. Le paysage est superbe mais la route n’est pas des plus agréables : elle a la réputation d’être l’une des pires du pays.

Nous ne sommes pas au niveau de celles du nord que nous avions découverts quelques jours plus tôt, mais il est vrai que cela n’a rien d’une autoroute allemande… Cela dit, nos véhicules non plus. Nous montons à 4300m d’altitude avant de redescendre à environ 2000m en passant par les villages de Santa Maria et Santa Teresa. Notre chauffeur s’avèrera être un bon chauffeur, roulant à un rythme correct, sobre (c’est pas toujours évident), mais sans jamais prendre de risque inutile. Là aussi, la réputation des chauffeurs péruviens nous faisait craindre le pire, à tort ou à raison…

Nous arrivons aux alentours de 16h à hydroelectrica, non sans une pointe de stress. C’est parti pour 10km de marche le long des rails de train. la santé d’Aurore n’est pas au beau fixe mais le soleil lui fait une brève apparition et remonte le moral des troupes.

     

Malheureusement, à mi distance, la pluie tant redoutée nous rattrape et c’est parti pour 5km sous des trombes d’eau.

 

C’est à la nuit tombée et trempés jusqu’à l’os que nous arrivons enfin dans le village de Aguas Caliente. Nous n’avons pas réservé de logement et faisons le tour du village pour trouver une chambre dans un prix correct. Finalement nous sommes plutôt heureux de notre trouvaille, une grande chambre et salle de bain privée avec vue sur la montagne. Une denrée rare apparemment puisque nos amis voyageurs nous avaient annoncé des chambres chères et de piètre qualité dans ce village ultra touristique. 

Pour diner, nous partons comme d’habitude à l’aveugle et nous retrouvons proche du marché dans un restaurant où le serveur colombien nous fera passer un super moment. Parler quelques mots d’espagnol est décidemment toujours très apprécié… 

En rentrant nous achetons a l’office de tourisme nos billets d’entrées pour le Machu Picchu. Nous décidons de nous y rendre demain après midi. Le temps très incertain depuis que nous sommes au Pérou et la santé d’aurore nous font choisir la sécurité et opter pour une bonne nuit de sommeil, tant  pis, nous ne serons pas les premiers en haut pour de superbes photos sans personne… 

C’est donc à 10h que nous nous mettons en route pour le Machu Picchu. le temps est nuageux mais pas de pluie à l’horizon. C’est parti pour 2h00 de grimpette et 1000 marches. Nous prenons notre temps, nous calant au rythme d’Aurore.

A notre arrivée  sur l’entrée du site, une file interminable attend les bus pour redescendre, à 10 dollars le trajet nous avons préféré l’option de la grimpette et pouvons maintenant l’affirmer , On l’a mérité notre Machu Picchu!!

Nous décidons de commencer notre découverte du site par la porte des incas, point final de l’inca trail qui nécessite à nouveau 30mn de montée.

La vue sur le site du Machu est incroyable! c’est l’heure du pic nique pour nous face à l’une des 7 merveilles du monde, rien que ça. Le soleil joue avec les relief, nous offrant un spectacle incroyable et unique. En haut, nous sommes seuls face au géant. 

Il nous faudra 3h pour faire tout le tour du site. Nous apprécions d’avoir éviter l’affluence du matin et flânons entre les « ruelles » de cette ancienne citée inca si mystique.

 

 

Après un retour par l’escalier bien plus rapide, nous profitons de notre fin de journée à Aguas caliente pour nous promener dans le village, découvrir le marché artisanal et nous reposer, histoire de nous détendre les muscles avant le retour.

Il s’agit de notre dernière découverte au Pérou et nous finissons en apothéose. Le Machu Picchu est indescriptible. Quoi que l’on dise, même avec les milliers de photos que nous avions déjà vu, voir ce lieu par soit même reste incroyable. 

Le lendemain nous repartons déjà pour le marathon des transports suivants… L’aventure continue !

 

Marche jusqu’à Hydroelectrica, Collectivo jusqu’à Cusco qui ne partira qu’une fois plein et comme tout cela s’enchaine bien, nous repartons directement vers Copacabana en Bolivie avec un bus de nuit après avoir récupéré nos affaires chez notre hôte airbnb qui nous offrira un collier inca (une croix maya, symbole de chance) en souvenir de notre passage chez lui. De quoi nous faire quitter le pays un large sourire accroché au visage… 

Le Pérou nous y reviendrons! Et vous ? 

Il nous reste à vous dire à bientôt, pour de belles aventures…

Aurore & Bastien

 

Infos voyageurs:

  • Collectivo Ollatantaybo – Hydroelectrica 25soles négocié
  •  Chambre privée Huillca Inn 40soles la nuit (10€)
  • Entrée au Machu Picchu 152soles par personne (40€)
  •  Collectivo Hydroelectrica – Cusco 35 soles par personne

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :