Les baies de Lan Ha et Halong

Carnet de voyage – mardi 17 avril 2018

Nous savions que nous devrions enchaîner cette partie du Vietnam à bon rythme pour pouvoir pleinement profiter du Nord. Mais lorsque le réveil sonne aux environs de 6h, ça n’en est pas moins difficile. Aujourd’hui, nous partons pour Cat Ba, la plus grande île de la baie de Lan Ha, au sud de la très célèbre baie d’Ha Long. Notre itinéraire nous emmène ici grâce aux conseils de nombreux voyageurs disponibles sur la toile. Cat Ba, c’est un peu la version « low-cost » de la baie d’Ha Long. 

De là bas, nous pourrons organiser une excursion pour rejoindre la fameuse baie à moindre coût : en théorie, nous pourrons passer plus de temps sur l’eau pour moins cher que si nous partions d’Hanoï, ça semble donc être un bon plan !

Nous avons lu de nombreuses histoires d’arnaques sur l’itinéraire Hanoï-Cat Ba, et préférons donc perdre notre dernier ticket « Open Bus » et partir directement depuis Ninh Binh par nos propres moyens. Notre Hôtel à booké le trajet pour nous, et il ne nous reste qu’à espérer que tout se déroulera sans accrocs. Une chose est sûr, nous restons dorénavant toujours sur nos gardes…

Le premier bus partant de Ninh Binh et nous amenant jusqu’à l’embarcadère de Cat Ba mettra environ 3h ; ensuite, une incompréhensible attente aboutira à ce que nous montions en dernier dans un speed boat, alors que notre véhicule était parmi les premiers arrivés. Cette traversée en « ferry rapide » se fera en seulement 7 petites minutes. Nous débarquons à l’extrémité sud de l’île de Cat Ba, un côté très industrialisé et vraiment pas sympa à voir.

Enfin, 40minutes à bord d’un bus nous permettront d’atteindre le centre-ville, nous laissant entre-apercevoir quelques-uns des splendides karsts de la baie. Certes, le temps n’est pas au beau fixe, mais nous décidons de nous faire le premier vrai plaisir de notre tour du monde (oui, nous sommes d’accord, jusque-ici ce n’était tout de même pas si mal) : une croisière de 2 jours et une nuit pour découvrir la baie de Lan Ha ainsi que la baie d’Halong.

Une expat’ croisée dans un bus de Nuit nous a vivement conseillé l’agence « Cat Ba Vision » pour ce type d’excursion lors d’un rapide échange d’informations : nous nous y rendons donc tout naturellement en premier. C’est à partir de là que la magie opère ! Une adorable jeune femme nous accueille et nous explique dans un anglais plus que parfait leur programme, quelque peu différent de celui des autres compagnies.

Habituellement, un tour dans la baie d’une journée coûte environ 20$ depuis Cat Ba et 60$ depuis Hanoï (pour la baie d’Halong). Ici, les croisières avec nuit sur le bateau tournent aux environs de 100$ / pers, et c’est bien là que Cat Ba Vision remporte notre suffrage en proposant une sympathique alternative pour 65$, consistant à dormir chez une famille de pêcheur, dans une maison flottante avec maximum 10personnes (seules 5 chambres sont disponibles).

Imaginez notre satisfaction, c’est le plan parfait pour nous ! Moins cher, et un peu à l’écart des hordes de touristes. Nous finissons de rêver à la journée du lendemain dans un restaurant quelques mètres plus loin, le « temple 25 ». Un patron adorable, lui aussi maniant un anglais irréprochable ponctué d’expressions américanisées ; dès le repas englouti il est déjà décidé que nous y reviendrions le soir même, sans se donner la peine d’aller voir les concurrents.

Décidément les rencontres sur cette île nous font l’aimer alors qu’en soit, il faut bien l’avouer, la ville de Cat Ba n’est pas vraiment jolie.

Notre balade de l’après-midi nous le confirmera ; ça bétonne de partout, les plages de la pointe sont dorénavant inaccessibles, les tractopelles des resorts tournent jours et nuits pour avancer la construction de mégastructures sans âme. Ce côté nous attriste forcément, et nous rentrons profiter de la vue sur la baie depuis notre chambre, au 7e étage. Notre impression sur l’endroit est mitigé, mais ce n’est pour nous qu’une ville étape.

 
 

 
 

Infos voyageurs :

  • Phong Lan Hotel 230.000VND , une très belle chambre triple au prix d’une double, au 7e étage avec vue sur la baie. Staff très gentil et réactif au moindre souci.

 

Carnet de voyage – mercredi 18 avril 2018

Le rendez-vous est fixé à 8h à l’agence de Cat Ba Vision, installée sur le front de mer, et le soleil nous accompagne. C’est relativement incroyable, puisque qu’il fait nuageux depuis plus d’une semaine ici ; une fois de plus, nous devons avoir une bonne étoile niveau météo… Un groupe de 6 copains d’Annecy rencontrés la veille au restaurant est également là, la joyeuse bande a choisie d’embarquer pour le même tour que nous. Tous les 8, on ne se quitte plus pour 48h ! Et cela tombe plutôt bien, on accroche de suite.

Direction le ponton, en bus, puis embarquement à 8h30. C’est parti pour une journée extraordinaire. Nous sommes 18 à embarquer sur un imposant bateau dont la capacité est limitée à 25 personnes par Cat Ba Vision, nous ne pouvons qu’approuver cette décision de l’agence, lorsque nous croisons des embarcations dont le pont supérieur est noir de monde, ou chacun joue des coudes pour prendre une photo de la baie. Si tout se déroule comme ça, c’est le coup du siècle pour nous…

   

 
 
 
 
 
 

Difficile de décrire ce que nous avons vécu lors de cette excursion. Nous avons été émerveillés toute la journée, et c’est incontestablement l’un de nos meilleurs moments de ce tour du monde à l’heure actuelle. Au programme, Aurore aura eu l’occasion de faire son premier saut depuis le ponton supérieur, à 4 ou 5 mètres de l’eau ; nous aurons tenté de faire un peu de snorkeling mais les vents des derniers jours ne nous laissent pas une bonne visibilité, et les fonds s’avéreront dénués d’intérêt (le sans faute n’existe pas, mais pour le coup personne n’est à blâmer). Une sortie kayak nous permettra de découvrir et de traverser 3 superbes grottes pour aboutir sur les indications de notre guide à des lagons cachés. Il nous sera servi un repas succulent digne d’un banquet de roi, là aussi un vrai plus si vous connaissez notre passion pour la bouffe. Le pont supérieur et ses transats se montreront redoutables pour buller et faire la sieste, tout en admirant les paysages splendides que nous proposent les deux baies.

       

Aux environs de 17h notre bateau, nous dépose aux maisons flottantes. Le patron de l’agence est présent, et cela nous permet d’en apprendre un peu plus sur son organisation mais aussi sa façon de concevoir ses tours. Faute de place dans les maisons, il a fait venir 2 bateaux « hôtels », directement amarrés aux maisons, pour nous 8. Un vrai luxe que nous n’aurions pas pu nous payer !

     

Après le diner, Key notre guide, nous réserve quelque chose d’indéfinissable. Faire du kayak au milieu du plancton fluorescent, au milieu de la baie de Lan Ha. Une expérience inédite et incroyable pour nous deux. 1h de rigolade à 8, à faire les enfants et le concours de celui qui en illuminera la plus. C’est tellement beau et l’endroit est si paisible que nous avons du mal à accepter de devoir rentrer à la barge. La soirée se terminera assez tard après une partie de Uno interminable à 9 autour d’un bol d’alcool de riz et d’une partie de pêche aux seiches. L’alcool de riz s’avérera être le grand gagnant de la partie de cartes…

 

Carnet de voyage – jeudi 19 avril 2018

Le réveil était programmé à 5h mais les nuages sont de retour et en ont décidé autrement ; la journée ensoleillée d’hier a disparu et la brume est revenue. Après la soirée de la veille, quelques heures de sommeil supplémentaires effaceront vite cette petite déception.

Nous nous réconfortons à grands coups de pancakes et de café Sua Da, avant de repartir pour quelques heures de navigation sur un plus petit bateau (les autres touristes présents la veille n’avaient pris le forfait que pour la journée). Dans la brume, les karsts ont un autre charme ; c’est sous cette atmosphère étrange que nous partons pour 1h30 de kayak découvrir la baie qui a servi de décor au tournage du film King Kong. Encore une belle sortie, et comme dans toute sortie kayak en couple : Bastien rame, Aurore râle. Il semblerait que ce principe soit universel dès lors que vous dotez les deux parties d’une pagaie, et que vous les placez sur une même embarcation.

      

De retour au bateau il est déjà temps de rentrer à notre port d’attache, sur l’île de Cat Ba. Un dernier repas pris tous les 8 dans le restaurant accolé à l’agence (inclus dans le tour, c’est à noter) et nous quittons la bande des 6, tous dotés d’un magnifique rouge écarlate, pour prendre un bus pour Hanoï. Il semblerait que le soleil cumulé par notre peau sur les 4 derniers mois nous protège désormais des coups de chaud…

 

Nous ne pouvons que vous recommander Cat Ba vision. Leur organisation est excellente, le rythme est bon même si parfois un peu militaire, il y a vraiment énormément de choses de programmer, mais les trajets sont propices à la détente. Pour les petits budgets, le tour d’une journée est déjà très complet. Seul bémol, malheureusement les vols d’argent sont possibles lors des activités. Pensez à garder votre argent sur vous dans un sac étanche (qui vous sera fourni par le staff) ou à cadenasser votre sac si il reste sur le bateau. Enfin recomptez votre argent avant la fin du tour, le patron s’occupera de vous dédommager si cela vous arrive, mais il est toujours préférable d’anticiper ce genre de désagrément.

 

Infos voyageurs :

  • Tour C, 1jour et demi / 1 nuit chez Cat Ba Vision 65$ par personne.
  • Transfert Bus-bateau-bus pour Hanoi 10$ par personne

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Une pensée sur “Les baies de Lan Ha et Halong

  • 9 juin 2018 à 17 h 24 min
    Permalink

    Hello,
    Encore un bel article ! Je me régale à vous lire et j’avoue en prendre actuellement pleins les yeux sur vos photos en Philippine sur Instagram.
    Bonne route
    James

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :