En route pour l’île de beauté

Nous voilà parti pour 950km à moto, de Bordeaux à Toulon.

Etape 1 Bordeaux – Mont de Marsan 135km

Bastien fait la première étape seul, de Bordeaux à Mont de Marsan, Aurore ayant en charge notre mascotte #kalichatchatreinedesdragons. Qui doit passer un mois chez ses parents.
135km que nous connaissons bien et qui permettent à Bastien de tester le stabilisateur tout fraichement arrivé dans notre équipement pour le tour du monde.
La petite vidéo qui suit vous donne un aperçu des capacités de la bête.

Etape 2 Mont de Marsan – Leucate 400km

La, on attaque les choses sérieuses, 1 top case , 2 valises, 2 intercom chargés et on est parti.
1er arrêt à Auch après 1h30 de nationales sillonnant le Gers. Les odeurs des vendanges nous accompagnent et les premiers rayons du soleil ne rendent ce département que plus beau.

A la sortie de Auch nous prenons les départementales qui mènent à Toulouse, route moins agréable. De la voie rapide qui mène à un périphérique que nous connaissons bien et que nous détestons tout deux. Le faire en moto ne nous en aura pas fait changer d’avis.
Les nuages nous poussent à continuer notre route mais malheureusement ceux-ci nous rattrapent et c’est l’averse à la sortie de Toulouse.
Courageux mais pas téméraire nous nous arrêtons vers 13h30 aux abords de Carcassonne pour pic niquer.
Les 2/3 de la route sont avalés, et plutôt facilement à notre grand soulagement.

L’heure restante nous réserve des routes splendides : Entre Narbonne et Leucate, les départementales nous offrent un passage dans les corbières du pays cathare. Nous finirons notre route par celle du vin du cap leucate et les bourrasques de vent bien connues de cette région. Les véliplanchistes nous ont offerts un superbe spectacle à notre arrivée.
Nous arrivons pour 15h30. A présent c’est repos et nous reprendrons la route que le surlendemain.

Etape 3 Leucate-Toulon 400km

Selon Waze il nous faut 5h30 par les nationales et départementales (et 80km d’autoroute gratuite) pour atteindre Toulon.
Départ à 8h30 au milieu des bus scolaires, c’est jour de rentrée. Pour nous les vacances n’ont jamais été aussi proches.

Nous pensions qu’en prenant les départementales, nous longerions la côte ou serions dans les terres et aurions le droit à de beaux paysages mais malheureusement la portion Leucate-Beziers-Montpellier n’est ni très agréable, ni jolie.

Nous prenons les 80km d’autoroute gratuite avant Montpellier pour gagner 1h de temps.
A Montpellier nous faisons une pause gouter vers 11h, la moitié du temps de route est quasiment fait.

Il nous faudra 1h30 de plus pour parcourir Montpellier-Fos sur mer. Cette partie de route est plus agréable, au milieu de la « petite Camargue ». Entre les nombreux étangs, les multiples passages au-dessus du Rhône et de ses affluents et les villages provençales.

Après un déjeuner dans un restaurant du port de plaisance de Fos nous reprenons, non sans mal, le départ.
1h au milieu des centrales thermiques aura eu raison de notre bonne humeur. Un nouvel arrêt aux pennes Mirabeau s’impose. Nous commençons tous deux à fatiguer mais nous restons dans les temps et la moto supporte vraiment bien le voyage.

La dernière partie de notre route est la plus belle. Entre les pennes Mirabeau et Toulon, le GPS nous indique 80km en 1h30.

En effet entre les petits villages plus beaux les uns que les autres, les virages, le dénivelé et les gorges d’Ollioules, nous prenons notre temps pour profiter de toutes ses merveilles de la route nationale 8 et arrivons à Toulon pour 17h30. Les routes sont propres, en bon état, et la moto commence enfin à prendre de l’angle !

Une grosse journée moto pour tous les deux qui se termine sur le port de Toulon, avec moules frites et entrecôte bien mérités (a noté, les prix des restaurants du port sont très corrects) .
Côté moto, c’est un FAZER8 de 2011 qui nous amènera jusqu’au bout de la Corse. En terme d’équipement, la bagagerie ainsi que le support GPS sont signées GIVI. Nous roulons avec WAZE, ce qui nécessite une prise USB pour alimenter le téléphone sur ce type de journées roulage.

Bilan consommation moto : 54€ pour l’essence aller

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *