Bilan et Budget : 4 semaines aux Philippines

Nos vacances dans le voyage sont passées à une vitesse incroyable, comme nous nous y attendions.

Après sa découverte de la plongée en Thaïlande, Bastien n’avait qu’une hâte, passer son open water dès notre arrivée aux Philippines pour profiter pleinement de ce que le pays a à offrir, loin des tours en bateau bondés.

Les Philippines, c’était la destination vacances-plongées désirée par Aurore depuis quelques années. Plongeant toute l’année en métropole, elle avait hâte de retrouver la plongée en eaux chaudes, avec une visibilité quasi infinie et des espèces sous-marines qui donnent le sourire et de l’émotion (oui, vous pouvez avoir des émotions face à une crevette).

A peine son open water terminé, Bastien s’est retrouvé, comme prévu, sous le charme de ce sport et la suite du voyage est restée accès sur la plongée. Tout ceci explique pourquoi notre bilan n’est pas commun, et n’aidera peut-être pas nombreux d’entre vous qui préparez un tour du monde.

 

 

 

Itinéraire – du 27 avril au 24 mai 2018

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

 

Budget

Nous avons passé 28 jours aux philippines et dépensé 18€/jour et par personne. Soit 7€ de moins que le budget initial prévu. Cependant, comme nous vous l’avons expliqué en amont, nous avons passés beaucoup de temps sous l’eau, et les repas du midi des journées en mer sont souvent comprises dans les forfaits plongés. Nous n’avons pas fait beaucoup de tours de bateau en dehors de ceux-ci, de sorties scooter ou d’autre activités payantes possibles comme le canyoning, la tyrolienne etc.

Notre taux de change 1€ = 62,55 pesos

Prix moyen d’une chambre double 820 pesos = 13€

Prix moyen d’une plongée 22€

Les philippines restent un pays abordable mais en plein développement touristique et ça se ressent. Les prix augmentent mais les infrastructures n’ont pas la qualité du Vietnam par exemple. La nourriture est chère (on compare à ce qu’on a vécu avant bien sûr) et pas très bonne. Les bus locaux ne sont pas chers, les ferry au même prix pour tout le monde et corrects. Les vols internes ne sont vraiment pas chers mais attention aux augmentations de dernières minutes ( les billets d’avions n’apparaissent pas dans le budget quotidien, il est dans notre budget avion de l’année).

La plongée représente un sacré budget et le nôtre était est à 1000€ par personne pour l’année. Nous avons décidé de consacrer nos cadeaux de Noël et d’anniversaires pour cette passion. Un splendide cadeau offert par notre famille.

Pour les plongeurs qui nous lisent, Aurore a réalisé 23 plongées au cours du mois. Une moyenne de 22€ par plongée ce qui revient pour elle à un budget journalier de 35€/j pour ces 28j.

Vous trouverez ci-dessous le détail des prix des plongées 

  • El Nido – Palawan Divers : professionnels, bon équipement, on vous les recommande.
    • 2 journées de 3 plongées à 8100pesos soit 126€
    • Open Water 6 plongées sur 2j à 22900pesos soit 365,60€
  • Coron – Amphibiko: matériel vieillissant mais en partie à cause des épaves qui abiment très vite les combinaisons, moniteurs français au top, super ambiance et mise en confiance. On vous recommande Polo et si ils sont encore là lors de votre passage.
    • 2 journées de 3 plongées à 6000pesos soit 97,50€
    • Open Water Advance en 6 plongées sur 2j à 14000pesos soit 226€
  • Port Barton – Aquaholics: un club vieillissant , instructeur philippin très gentil mais pas de coup de cœur pour eux.
    • 1 journée de 2 plongées à 3500 pesos soit 56,60€
  •  Alona Beach – Island Adventure : un tout petit club philippin caché parmi les gros que l’on vous recommande les yeux fermés. super materiel, super staff local, difficile des les quitter eux et leurs fonds exceptionnels.
    • 2 journées de 2 plongées à 6000pesos soit 96€
  • Siquijor – Apo reef : au prix des plongées s’ajoute le prix de la traversé en bateau soit 3h aller-retour. Une organisation qui ne nous a pas convenu et un moniteur peu à l’écoute mais de belles plongées.
    • 1 journée de 2 plongées (sans repas et retour à 16h) 4000pesos soit 64€
  • Panagsama Beach – Neptune divers : bon matériel, bonne organisation et un moniteur exceptionnel qui nous a fait passé une journée magique.
    • 1 journée de 3 plongées (sans repas, pause de 2h le midi) à 4000pesos soit 64€

Nos bonnes adresses

        Lhualati cottage – EL Nido – 900pesos la nuit. Réservé par agoda avant notre arrivée (attention prix doublé sur booking). Un logement excentré mais facilement accessible à pied depuis la gare routière et à 10mn de la plage. Le strict minimum avec un accueil glacial en prime. Les prix des hébergements est abusif sur El Nido , nous n’aurions pu trouver mieux (et on a cherché :D)

        Amphibiko Backpackers – Coron – 600pesos la chambre double, sdb partagée. Des logements en bamboo simples mais neufs et propres. Vos voisins rendront votre séjour soit très agréable, soit détestable, c’est le jeu.

        Tiu Homestay – Port Barton – 600pesos. A l’étage d’une maison traditionelle philipaine, à 20m de la plage, une charmante famille qui possède 6 chambres, propre, minimaliste, sdb privée, eau froide. Si vous voulez vous faire plaisir, les bungalows sur la plage sont aux alentours de 1500pesos.

        Reggae Guesthouse – Alona Beach – 800pesos. Un bungalow en dur dans un jardin calme et très bien entretenu. Un couple d’expat français qui vous accueillent avec le sourire, le pastis et la joie de partager. 5j qui sont passés bien trop vite et qu’on aurait aimé prolongé uniquement pour eux. Les bungalows sont très bien équipés, eau chaude, moustiquaire, terasse privée. Un peu éloigné de la plage, ce qui nous allait très bien au vu de l’ibiza local qu’il y régnait tous les soirs.

        Coral Cay Beach Resort – San José, Siquijor Island – 1000pesos. Chambre en arrière du resort ( garden room), très bien équipée mais eau froide. Piscine et accès à la plage directement par le resort. Restaurant correct. Notre séjour aurait pu être parfait sans des voisins sans savoir vivre qui nous ont offert une superbe nuit blanche.

        Pacita’s Beach resort – Panagsama beach, Moalboal – 1000pesos la nuit. Le même standing que Reggae guesthouse, le frigo et la bouilloire en plus. Ce domaine de 30 bungalows n’est pas référencé sur les sites de réservation. Il donne directement sur l’unique mini plagette de Panagsama à un prix très raisonnable face à ses conccurents.

 

 

Ce que les Philippines nous ont appris

  •  La Banque BPI s’est avéré le meilleur allié de nos cartes visas. Avec la plongée, les retraits ont été nombreux puisque les paiements cb quasiment impossibles ou taxés à 3 voir 6%. Malgré qu’il y ait écrit « Retrait de 10.000 », entrez vous-même le montant désiré. Nous avons réussi à toujours retirer 20.000 à chaque fois avec 250pesos de frais (4€). Parlez de votre voyage à votre banque, nous faisons parti des chanceux à qui rien n’est arrivé mais de nombreuses personnes ne pouvaient pas retirer, ou des sommes dérisoires tel que 4.000 pesos pour 250 de frais.
  • Il est possible d’être émerveillé par une plongée 23 fois de suite (et peut-être même plus ?)
  • Notre côté écolo s’est amplement renforcé suite à ces moments sous l’eau… Et ce n’est pas bon signe pour les fonds marins.
  • Les touristes chinois ont le même comportement sous l’eau que sur Terre. Si vous voulez découvrir la joie d’un milieu trouble et d’une plongée d’une durée de 30’ faites binômes avec eux vous allez adorer. Attention de retour à la surface, la flottaison est nulle, et l’apprentissage de la nage inexistante (oui oui tout en ayant leurs niveaux PADI fièrement acquis en piscine à la maison). Cela vous vaudra quelques minutes de rigolade au milieu des éclaboussures, et de longues heures de « non, mais sans déconner les gars… ».
  • Oubliez tous vos préjugés sur la cuisine de mauvaise qualité, les Philippins sont au dessus. Mention exceptionnelle au restaurant « Angel Wish » de El Nido, le seul endroit où nous aurons réellement bien mangés (et relativement sainement) !

  • Nous pensons qu’il existe des succursales des restaurants laotiens ici : attendre 1h30 et être servi en décalé n’a rien de surprenant. Nous avions presque oublié à quel point c’était désagréable, lorsque le temps est compté… et même lorsqu’il ne l’est pas !
  • Il faut parfois savoir réserver son hébergement à l’avance, mais pas toujours. Là où le réseau internet est quasi inexistant, à savoir Port Barton et Moalboal, ne réservez pas (si ça se passe mal, oubliez cette partie la). Peu d’établissements sont référencés sur les sites de réservation. Vous trouverez toujours et pourrez négocier ou avoir un bon prix par rapport aux hébergements référencés qui sont en tel petit nombre que les prix sont triplés sans souci. Au contraire sur l’île de Siquijor, réservez à l’avance ++, l’île est grande, dès votre arrivée votre ami tricycle vous demandera votre adresse et c’est parti pour plusieurs kilomètres de balade. Il vous reste l’option de louer un scooter à votre arrivé mais attention si vous faite le même trajet que nous. Nous sommes arrivés à Larena et Reparti du port de Siquijor à 10km d’écart.
  • Réservez vos vols internes 2semaines à l’avance, les prix augmentent ensuite.
  • Pour prendre un taxi dans une grande ville, référez vous au prix proposé par l’application GRAB et négociez avec le premier taxi passant. Ça a toujours marché pour nous sans aucun souci !
  • Partagez vos trajets avec les autres touristes, de belles économies sont à la clef !

 

Ce qu’on a aimé

  • Les fonds sous-marins <3 <3 <3
  • Les philippins <3
  • Les couchers de soleil
  • Le choco mucho
  • Le rhum à 1,5€ la bouteille 

 

Ce qu’on a moins aimé

  • Les journées de transports
  • Le jemenfoutisme de certains gérants hôteliers laissant leur affaire vivre sans entretenir les lieux.
  • Le manque évident de respect d’une grande partie des voyageurs asiatiques
  • Les retraits plafonnés

 

Les Philippines en quelques chiffres

 

  •  7 jours entiers consacrés aux transports
  • 3 vols internes, 2 bus, 9 tricycles, 4 mini vans, 2 taxis, 5 ferry
  • 2 locations de scooter
  • 4 copains retrouvés, 4 apéros coucher de soleil
  • 9 journées de plongées
  • 12 échecs culinaires
  • 20 barres de chocomucho mangées

Ainsi s’achève notre mois au paradis. Avoir converti Bastien à la plongée va nous coûter cher au retour mais quel bonheur de pouvoir partager cela à deux. On espère pouvoir plonger au Mexique et au Belize dans quelques mois.

6 étapes en 4 semaines et un maximum pour cet archipel de plus de 7000 îles. Il est difficile de choisir mais on ne peut pas tout faire. Il nous reste tellement de choses à découvrir dans ces fonds marins que nous reviendrons pour découvrir les requins renards de Malapascua ou les requins baleines lorsque leurs conditions de protection seront assurées.

On quitte nos 30degrés quotidiens pour enfiler de nouveau la doudoune, c’est parti pour le retour à l’autonomie : direction la Nouvelle Zélande.

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Une pensée sur “Bilan et Budget : 4 semaines aux Philippines

  • 9 août 2018 à 9 h 34 min
    Permalink

    Hello,

    Plonger aux philippines pour une plongeuse expérimentée comme aurore et un apprenti Bastien qui est devenu apparemment accros me donne vraiment envie d’y aller !!

    Bravo à vous et Bonne route

    James

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :