Bilan et Budget : 29 jours en Thaïlande

La découverte de notre 2eme pays s’achève déjà. Un mois passé à vitesse grand V, entre les plages des îles du Sud, notre semaine avec les éléphantes, les anciennes citées thaïlandaises et la boucle moto de Mae Hong Son. Un pays où notre ressenti reste mitigé principalement face au tourisme de masse en pleine expansion, qui gâche la beauté et l’authenticité de certains lieux ; mais comment passer à côté de ce magnifique pays à la richesse immense. Nos meilleurs souvenirs resteront les moments passés hors des sentiers battus, au milieu des locaux, ou tout est tellement plus simple.

 

Notre itinéraire – 27 janvier au 24 février 2018

 


Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

 

 Budget

Nous sommes restés précisément 29 jours en Thaïlande, du 27 janvier au 24 février 2018 (nous avons optimisés la durée de notre Visa au maximum !). Notre budget comprend toutes les dépenses du quotidien : nourriture, hébergements, transports, sites payants, frais divers (frais bancaires, frais de changes) mais nous n’incluons pas notre journée sous l’océan. En effet, nous avons choisi de sortir les plongées du budget, cela restant un centre de dépense très spécifique et qui n’impactera pas la majorité des voyageurs. Mais si le sujet vous intéresse, les infos sont dispo sur l’article dédié aux iles !

Ce 2e pays de notre tour du monde nous aura couté 1276€ soit 22€/ jour et par personne.


Nous avons donc respecté notre budget à l’euro près, non sans y faire particulièrement attention, contrairement au Sri Lanka. Bien que restant un pays où notre pouvoir d’achat européen reste bien entendu bien supérieur, les restaurants sont chers (et en plus on a souvent moins bien mangé que dans les boui-boui ou dans les allées des night-markets). En particulier dans le sud, ou les prix s’envolent face au tourisme asiatique fortement présent et qui ne regarde pas à la dépense. Notre passage au Nord aura compensé et permis de rattraper la moyenne, mais si vous choisissez de prolonger votre séjour sur les plages, il vous faudra probablement réévaluer votre budget à la hausse en conséquence.

Notre taux de change a été de 1€ = 38,65THB
Notre moyenne de prix d’une chambre double : 330THB = 8,50€
Notre moyenne de prix pour une bouteille d’eau (fraiche !) : 16THB = 0,50€

Contrairement au Sri Lanka, le budget transport est conséquent en Thaïlande. Les bateaux du Sud, particulièrement les speed-boats, et le train de nuit font principalement grimper l’addition.
La nourriture est très bon marché (dans les marchés et restaurants de rue) et très bonne. Les thaïlandais ont accommodés leur cuisine en diminuant le niveau d’épices pour les touristes, un bonheur pour Aurore après ses mauvaises expériences du Sri Lanka. Votre meilleur allié se nommera le Pad Thaï ! Economique, peu pimenté et toujours frais, c’est une valeur sure lorsque vous ne vous y retrouvez pas dans les inscriptions en thaï.

Notre semaine de volontariat rentre dans notre budget, avec 22€/j/p mais le graphique final ne peut correspondre au plus grand nombre.
Le graphique suivant, sans le ganeshapark, vous permettra d’avoir une meilleure vision d’un budget global pour 3semaines de voyage. En tout cas, une vision basée sur notre façon de voyager, entre petits plaisirs et compromis !

 

Ce que la Thaïlande nous a appris

• L’autorisation d’entrée sur le territoire est de 30 jours et est gratuite pour les ressortissants français. Une extension est possible, à faire à Bangkok, et vous coutera 1900THB=50€ pour une durée supplémentaire d’un mois.
• Les prises électriques sont adaptées aux prises européennes, pas besoin d’adapteur universelle mais la multiprise nous a encore été utile !
• Les frais de retrait pour toutes les banques sont de 5,70€ quelque soit le montant retiré.
• Il n’y a des tuktuk que dans les grandes villes, tel que Bangkok, et ils ont mauvaise réputation. En dehors, ce sont principalement des « Songtaew » (prononcé sentéo), camionnette semi ouverte pouvant contenir 6-8 passagers (ou plus…) qui vous amènent où vous voulez en ville et alentours, ou des mini van qui relient les villes éloignées de 2-3h.


• Comptez en moyenne 200Baths par jour pour une location de scooter. Même si beaucoup y sont retissant, la caution reste principalement le dépôt d’un passeport. Certains proposent le dépôt de quelques milliers de Baths comme alternative, à vous de voir. Aucun soucis pour nous sur les diverses locations sur ce sujet.


• Toute zone boisée, si elle possède une cascade où autre lieu d’intérêt est devenu un « parc naturel », l’état thaïlandais demande 200Baths par personne à l’entrée de tous ces parcs. Pas de pass à notre connaissance. Certains tickets donnent accès à plusieurs sites proches.
• Le permis international n’est jamais demandé pour louer un 2 roues, par contre les contrôles semblent fréquents et les amendes assez salées (400 à 600Baths). Vous verrez peu de thaïlandais porter un casque, il est pourtant obligatoire dans les grandes villes comme Bangkok et Chiang Mai. Hormis le côté amendes, en tant que motards nous ne pouvons que vous inciter fortement à vous équiper… Chaussures hautes (rando), jean ou pantalon épais, veste solide… Les routes ne sont pas difficiles mais présentent certains pièges. Sur les boucles, beaucoup sont couverts de brulures ; les mêmes qui nous doublent en short et tongs la journée… Nous ne les plaignons pas. La sélection naturelle s’occupera de faire le tri tôt ou tard 😊 A vous de voir, c’était notre côté moralisateur… et dépités.
• Nous avons pu laisser nos backpacks chez le loueur de motobike sans problème pendant 5jours. Local sécurisé, n’hésitez pas à jeter un œil au local avant de signer.
• Nous n’avons pas souvent mangé au restaurant, et le peu de fois correspond à nos déceptions culinaires du voyage. Privilégiez les marchés de nuit, et tous les boui-boui où vous verrez des thaïs. Les conditions d’hygiène ne font pas rêver, mais promis nous n’avons jamais été malades : les produits sont toujours frais et préparés à la minute ! (hormis les brochettes).


• Afin d’épargner vos papilles, sans épice se prononce « my pet » (écriture phonétique, ça s’écrit maï phet… enfin on croit), n’hésitez pas à le répéter inlassablement, certains n’imaginent pas que vous aillez le terme exact en thaï et vous demanderont de répeter pour faire le lien avec l’anglais.
• Les boissons sont en libre-service dans les restaurants, à vous d’attraper votre breuvage.
• Votre meilleur allié s’appelle « pad thai », facile à dire et à comprendre même dans les zones où personne ne parle anglais. Et en plus, c’est très bon !
• Les 7eleven poussent partout ; vous y trouverez tout le nécessaire pour survivre. Petit bonus, vous y trouverez de quoi faire chauffer l’eau pour vos soupes de nouilles instantanées, mais surtout des croques monsieur (avec presque le vrai gout des nôtres ! Enfin ils en font aussi cheese-banane hein, ça reste l’Asie…). Demandez à ce qu’on vous les chauffe à la caisse, c’est prévu, c’est gratuit, et ça fait du bien de changer des plats classiques de temps en temps…
• Pas d’inquiétude à avoir pour l’eau et les glaçons. Tout est à base d’eau potable. L’eau du robinet ne l’est pas et les thaïs tout comme vous n’ont pas envie de chopper une quelconque bactérie ; quand vous croisez de l’eau au restaurant (dans de grandes glacières) ou des jus allez-y les yeux fermés, ce serait dommage de s’en priver. Notre coup de cœur revient aux cafés glacés et au shake de fruits frais (les oranges sont une tuerie, sans parler des fruits du dragon, des jus d’avocat etc…)

 

Nos bonnes adresses

Coté logement, nous n’avons pas eu beaucoup de coup de cœur, tout était moyen/moins. Depuis 10j nous avons adopté une nouvelle tactique, après avoir réservé sur Booking puis Agoda, car peu d’offres intéressantes sont disponibles sur booking en Thaïlande, contrairement au Sri Lanka : nous prenons maintenant les adresses des hébergements sur les 2 sites de réservations et allons directement à la guest house concernée pour négocier le tarif, sur la base de ce qui est visible sur internet.
Pour le moment, cela marche très bien et nous a permis de faire des économies supplémentaires non négligeables.

Quelques-uns de nos hébergements pour vous donner un ordre d’idée des prix, et ce que nous en avons pensés :
Krabi – I talay GH, proche du marché de nuit et du port. Hôtel mal isolé, simple, sdb commune propre. 350THB la chambre double
• Ko Lanta – Lanta local Hut, à 10km du port, des cabanes en bamboo avec sdb privée dans un petit jardin aéré, à 50m de la plage. L’un des rares endroits que l’on a adoré, en grande partie grâce à la sympathie de la famille. 400THB la nuit
Ko Lipe – Lipé Camping Zone, A FUIR ABSOLUMENT (ou à faire bruler, on hésite encore) !! une tente 2secondes pour 400THB la nuit, sdb commune insalubre et gérants inadaptés à… la vie sociale. Si votre budget vous le permet, fuyez… Malheureusement peu de choix dans cette gamme tarifaire sur l’île, grignotée par les resorts luxueux et familiaux.
Ko Tarutao – 225THB pour une grand tente, 50 Baths de plus par personne pour un matelas et un oreiller. Emplacement libre sur la plage ou sous les arbres. Un petit paradis difficile à quitter. Du camping comme ça ? Tous les jours ! Attention aux sandfly sur la plage, placez votre tente à l’abris du vent sous les arbres.


Phetchaburi – JJ Home. Chambre double, simple avec tout ce qu’il faut, sdb commune propre. 315THB la nuit. Bon rapport qualité prix.
• Bangkok – Orchid Villa Hostel 469THB, notre chambre la plus chère. Minuscule, sans fenêtre et sans isolation phonique. A éviter pour les claustrophobes mais correct pour le reste. Piscine disponible, mais ne vous attendez à rien de fou.
Kanchanaburi – Suger Cane 327THB, chambre double avec sdb privée sur la rivière kwaï. Cloisons très fines, nos voisins ont été sages, nous avons été chanceux. Original pour le prix, d’autres proposent le même concept.


Sukhothai – Ruengsrisiri GH 300THB, grande chambre avec ventilateur et sdb privée à 10m de la gare routière. Location de scooter et consignes backpacks, ok pour nous.
Chiang Mai – Century 7 GH 247THB, on vous le déconseille ++. A l’intérieur de la vieille ville, caché derrière un centre de massage, chambre à la limite de l’insalubre et sdb commune dans le même état. Très douteux, mal géré. Beurk.
Pai – Mr Jan GH 250THB. Une chambre et sdb dans une petite maison avec terasse au milieu d’un très beau jardin. Petit déjeuner compris. Foncez les yeux fermés, la famille est super sympa, et très accueillante !
Mae Hong Son – Friend House 200THB. Chambre rudimentaire, cloisons fines en bamboo, 2 matelas au sol et sdb commune propre. Pas cher, donc OK pour une nuit sans problème, et bien placée.
Khun Yuam – Ban Farang GH 300THB, très belle chambre avec sdb privée dans un cadre très sympa. Café/Thé à disposition. Attention, prix négocié…
Chiang Mai – Tapae Inn Hostel 300THB. Celui là on vous le conseille, malgré le matelas dur, la chambre est au calme malgré la rue passante, à deux pas du night bazar. sdb privée correcte, ventilation. La déco des parties communes vaut le coup d’œil à elle seule.


Chiang Rai – City Home 350THB. Notre suite pour 2 nuits. Affichée à 700THB sur booking, négociée sur place. Grande chambre avec sdb privée. Télé, très bonne connexion wifi et staff très gentil. On en veut plus des comme ça !

 

La Thailande en chiffre :

• 1 ferry, 3 speedboat, 4 longtails, 1 train de nuit, 3 mini-vans, 9 bus, 6 songtaew
• 5 scooters et 1200km parcourus
• 10km par jour à pied au ganeshapark.
• 1 sous-vêtement de perdu pour Aurore
• 63 piqures de sandfly , 12j de démangeaisons, 21j de cicatrisation !!
• 15 hébergements différents
• 3 retraits, un paiement CB (speedboat) et 5 paiements internet (3 logements sur agoda, le train de nuit et le ganeshapark).
• 30 pad thaï mangés, 20 fried rice, 20 jus de fruits frais et une demi douzaine de choses bizarres essayées.

 

Ce qu’on a aimé

• La plongée à Ko Lipé !
• Mae Hong Son Loop en moto
• Notre exceptionnelle semaine au ganeshapark
• La vie sauvage de Ko Tarutao
• Les nights market

 

Ce que l’on a moins aimé (voir pas du tout)

• Le tourisme de masse déraisonné.

 

 

Bien que notre bilan soit mitigé, la Thaïlande nous laisse des souvenirs et des saveurs inoubliables en mémoire. Il est difficile de partir de ce pays où nous nous sommes sentis si bien par endroit. Les paysages du Nord annoncent ceux du Laos que nous avons déjà hâte de découvrir.

A bientôt,

Aurore et Bastien.

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

3 pensées sur “Bilan et Budget : 29 jours en Thaïlande

  • 18 mars 2018 à 10 h 59 min
    Permalink

    Hello,
    Voici un article digne du guide du routard !
    Merci pour toutes ces informations et de partager ainsi votre expérience.
    Bonne route
    James

    Répondre
  • 26 avril 2018 à 11 h 49 min
    Permalink

    On y a été en deux fois en Thaïlande, d’abord le sud, puis plus tard le nord. Clairement le nord est moins cher,c’est plus propre et les gens sont plus sympas. Mais dans tous les cas, même au sud, on a essayé de la jouer moins touristique, du coup on a un bon ressenti sur la Thaïlande.
    Vous avez fait un super itinéraire, nous on ne connait pas le Centre du pays. Un bon prétexte pour revenir !

    Répondre
    • 26 avril 2018 à 11 h 57 min
      Permalink

      Il y a beaucoup de choses à voir c’est sur ! Il nous reste l’Est à découvrir, y compris les îles comme Koh Tao pour plonger ! Des prétextes, ce n’est pas ce qui manque n’est ce pas ? 😋

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :