Bilan & Budget: 29 jours dans l’Ouest des Etats Unis

Un mois chez les ricains, et une chose est d’ores et déjà certaine : nous reviendrons !

C’est simple, on a adoré. Le pays de la démesure ne nous a pas déçu et ce n’est pas un cliché, absolument tout est version XXL pour nous autre du « vieux continent ».

Nous avons découvert 10 parcs nationaux et quelques autres régionaux. Tous différents les uns des autres, nous n’en garderont que d’excellents souvenirs et des milliers d’images. Quand nous écrivons ces lignes quelques semaines plus tard (COMMENT CA ILS ONT 3 MOIS DE RETARDS LES TYPES ?!), nous avons encore du mal à réaliser, et avons la même phrase : « Quand même, c’était dingue ! ».

Un roadtrip aux Etats-Unis, c’est un peu comme un mois de van en Nouvelle Zélande, c’est un rêve que nous avions, mais que nous ne pensions initialement pas pouvoir intégrer à notre tour du monde pour des raisons de budget.

Afin que tout ceci soit réalisable et raisonnable financièrement, il nous aura fallut anticiper cette étape plusieurs mois en amont, et suivre un plan d’attaque à la lettre.

Pas de motels, nous avons dormis uniquement en tente, à l’exception de notre nuit à Vegas et de notre couchsurfing de Hollywood.

 

La tente, nous l’avons rachetée d’occasion à des PVTistes en Nouvelle Zélande, et le reste de l’équipement provient du premier Walmart que nous avons trouvé.

Dormir à moindre coup au cœur des parcs nationaux aura demandé beaucoup de planification : deux sites gouvernementaux se partagent les réservations de camping : recreation.gov et reservecalifornia.com

Sachez que celles-ci ouvrent 6mois à l’avance entre 7h et 9h heure locale en fonction de l’état concerné, et les emplacements partent très, très, très vite. Aurore a eu des difficultés à nous trouver des emplacements dans les parc de Yosemite et Bryce, les places étant vendues en quelques secondes dès la mise en ligne. Si vous ne voulez rien anticiper, pas de panique c’est faisable, il existe toujours des campings premier arrivé/premier servi ! Mais en été et pendant les vacances scolaires américaines nous ne voulions pas jouer, et certains de ces campings sont situés à l’extérieurs des parcs, vous obligeant à prendre la route très tôt le matin pour pouvoir en profiter.

Enfin, vous trouverez toujours des places dans des campings privés proches de l’entrée des parcs, mais ceux-ci sont deux fois plus cher, et n’offrent pas les mêmes réveils…

Bastien s’est occupé de réserver notre véhicule via la compagnie Hertz, après avoir aussi passé de nombreuses heures à comparer les offres et les promotions ; fidèles à leur réputation (pour nous tout du moins) on vous les recommande chaudement. Aucune mauvaise surprise, un service client réactif lorsque nous avons demandé à rallonger notre location de 3jours, et malgré un parebrise endommagé (oups…), le contrat a été respecté et rien ne nous a été demandé. Quand on voit l’état de certaines routes, on ne peut que vous conseiller de prendre une assurance bris de glace si cette dernière n’était pas incluse dans votre contrat.

Notre itinéraire d’un mois nous a semblé, sans aucune présomption, relativement bien équilibré. Nous avons pris 2 nuits dans les parcs le plus souvent, les temps de route étant relativement long et les randonnées des parcs valent le coup de prendre plus que 2 ou 3h pour découvrir ceux-ci.

Nous avons pris 11 jours pour découvrir la côte ouest de San Francisco à San Diego, et 18 jours pour les parcs.

Nous avons toujours été très bien accueillis par les américains dans les campings, avec qui les échanges auront toujours été très instructifs ; c’est ainsi que nous en avons le plus appris sur leur système-sociale, leur politique, leur système éducatif, de santé… Là aussi, nous ne pouvons que vous inviter à partir à la découverte de vos voisins d’une nuit pour échanger. Nous concernant, nous avons une fois de plus réalisé la chance que nous avons de pouvoir voyager ainsi, sans avoir à rembourser un prêt étudiant faramineux pendant de nombreuses années, ou à devoir mettre des sommes d’argent indécentes de côté pour pouvoir nous soigner en cas de pépin… Ce qui nous amène à la partie suivante de notre bilan : les sousous ! 

 

Itinéraire – du 24 juin au 23 juillet 2018

 

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages
 

Budget

Nous sommes restés 29 jours plein aux états unis. Notre budget prévisionnel était de 60€ par jour et par personne.

Nous finissons à 46€ par jour et par personne. On reste agréablement surpris de notre budget, surtout que nous n’avons pas le sentiment de nous être privés ! Certes, nous n’avons pas d’envies extravagantes non plus, sans quoi, tout est faisable ici pour qui en a les moyens…  

Les campings ont été réservés à l’avance et nous ont coûté en moyenne 22€ la nuit. La carte America the beautiful a seulement 80$ par voiture nous a ouvert les portes de tous les parcs nationaux.

Nous avons fait Antelope Canyon a 55$ par personne et même finit notre séjour à Universal Studio Hollywood avec des entrées à 125$ par personne, que nous incluons dans notre budget journalier.

Nous avons réalisé des économies en nous faisant héberger par une super couchsurfeuse au cœur d’Hollywood, en anticipant les réservations camping et voiture et en cuisinant quasiment tous nos repas. Nous avons quand même gouté à la « gastronomie » américaine, mais trop gras, trop sucré, trop copieux, difficile pour nos estomacs de s’adapter à des repas hypercaloriques.

La belle surprise revient également à notre voiture qui a consommé 2 fois moins que ce que le site de Hertz nous annonçait soit 7L aux 100km, et le prix de l’essence aux USA est imbattable ; comptez environ 1$ le litre selon les états soit 0,85€ seulement (attention, les prix sont indiqués en galons ici).

Dernière astuce, une fois sur deux, il est plus intéressant de régler son plein en cash et non en carte bancaire, sauf si vous vous lancez dans un combo essence-carwash dont les américains sont friands pour que leurs énormes SUV achetés à crédit restent rutilants 😊 …

Notre taux de change 1$ = 0,85€

Prix d’un litre d’essence ~ 0,85€

 

Ce que l’Ouest américain nous a appris

  • Nous avons enfin compris pourquoi la voiture autonome (comprendre boîte de vitesse automatique + régulateur de vitesse) a été créé. Les virages c’est bien aussi les gars!
  • Avant de vous rendre au « restaurant » soyez sur d’avoir vraiment très faim.
  • Oui, un milkshake peut faire 1000calories, c’est possible!
  • Le tips (pourboire) est de rigueur aux Etats Unis. Les serveurs vous semblent adorables, à votre écoute et toujours prêts à vous resservir du café? Normal, dans certains restaurants ils ne sont quasiment payé qu’au pourboire. entre 10 et 20% à vous de choisir.
  • Le pass America the beautiful est une vrai pépite. Foncez découvrir les parcs pour une somme vraiment dérisoire.
  • Le système électorale américain est bien plus difficile à comprendre que nous le pensions, mais grâce à une filette de 8ans rencontré au Grand Canyon nous y voyons un peu plus clair. 
  • En Supermarché il est parfois difficile de trouver des fruits et légumes. Walmart peut s’avérer très utile côté matériel et dépannage mais parfois la verdure est absente. Pensez à vous arrêter dans des plus petites enseignes pour des fruits et légumes de qualité. 
  • A l’interieur des grands parcs, il est interdit de faire du feu avec du bois importé d’autres parcs. Vous trouverez du bois auprès des rangers.
  • Dans chaque station essence, supermarché, supérette de parc vous trouverez des glacons ,entre 3 et 5$, pratiques pour garder votre nourriture au frais dans votre glacière. De notre experience, en été, il vous faudra vous ravitailler toutes les 36 à 48h.
  • a Chaque entrée de parc, les rangers vous fourniront une carte détaillée des randonnées et des conseils. Ecoutez les, ils sont très précieux.
  • Coté conduite: conduite à droite, lorsque le feu est au rouge mais que vous tournez à droite, engagez vous en considérant le feu comme un « cédez le passage ». Le parc automobile est à 90% automatique, on s’y habitue au bout de quelques kilomètres.

 

Ce qu’on a aimé

Le coup de cœur d’Aurore : Immanquablement, le Grand Canyon.

Le coup de cœur de Bastien : Le « rallye » dans Monument Valley avec titine, et le levé de soleil face à la tente.

Voir un show Rodeo à Bryce (long, mais vraiment hilarant)

Universal Studio Hollywood

Angel Landing à Zion

Randonner dans les Hoodoos à Bryce

Antelope Canyon

Vivre entourés d’animaux sauvages, y compris d’ours…

Passer 2 jours avec les copains de « racontelemonde » à Yosemite.

 

 

 

Ce qu’on a moins aimé

La chaleur du mois de juillet, particulièrement à Monument Valley, Page et Zion où les campings sont en plein soleil.

La mauvaise gestion des shuttles des parcs de Zion et Yosemite

La malbouffe partout et le combat pour trouver quelque chose de sain à manger.

 

Vous l’aurez compris, nous en rêvions, nous l’avons fait, et nous ne sommes absolument pas déçus !

Les amoureux de la nature, des grands espaces et de la randonnée y trouveront obligatoirement leur compte. Avec de l’organisation, ce rêve peut devenir réalité dans un budget raisonnable alors que nous concernant nous étions en pleine saison.

Les Etats Unis sont aussi variés qu’incroyables, et méritent que l’on y revienne… Affaire à suivre ?

 

premiervol

Aurore et Bastien vous proposent de suivre l'aventure TOUR DU MONDE, de l'idée, au retour en France, en passant par le premier vol en Janvier 2018.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :